FML Kazakhstan LLP possède le seul contrat d’extraction (№ 299, signé le 4 mars 1999) sur la zone de Naimanjal. Sur la base de ce document, la Société détient tous les droits d’exploration et d’extraction ultérieure des métaux précieux (or, argent, platine) et non ferreux (cuivre, plomb, zinc) situés dans les gisements de et autour de Naimanjal, sur les régions de Pavlodar, Karaganda et à l’est du Kazakhstan. L’exploration initiale de ce territoire a couvert 8,108.8 km2. Actuellement, à la suite des premières explorations ainsi que des relevés d’évaluation, la zone sous contrat se limite à 280 km2 et consiste en quatre zones : Naimanjal (or et argent), Baitemir (cuivre et or), Beschoku et Yubileinoye (cuivre et or) et Koskuduk (or).
Gisements de Beschoku & Yubileiny
Le gisement de Beschoku contient des réserves d’or confirmées d’environ 2.0 tonnes à un taux moyen de 2.27g/t, à 20 km au sud du champ de Baitemir. Ces minerais contiennent également du cuivre à un taux moyen de 0.44%. Ce dépôt recèle des masses volcaniques sédimentaires du Cambrien-Ordovicien confinées de manière tourmentée par des roches moyennement acides du Carbonifère. Le gisement de Beschoku est le type de zone minière incluant des minerais d’or et de cuivre, mais il est très probable qu’il ait émergé durant la phase de collision occasionnée lors du développement de la croûte terrestre. Ce terrain présente des caractéristiques typiques de gisements d’or porphyrique (Yubileinoye, au Kazakhstan, avec des réserves d’environ 60 tonnes d’or), accompagnés d’une altération de la veine rocheuse de feldspath de potassium et de propylite-bérésite. Les ressources présumées du gisement minéral de Beschoku sont estimées à plus de 40 tonnes d’or. Les minerais contiennent également du cuivre à hauteur de 0.2-0.5%.
Le champ de Baitemir
Le gisement de Beschoku, dans le nord du Kazakhstan, est analogue au champ de Baitemir, où les réserves s’élèvent à près de 4.0 million de tonnes de cuivre. Certaines caractéristiques de sa structure géologique sont semblables à celles récemment découvertes sur le site unique de Ayu Tolgoi (en Mongolie) où les réserves de cuivre s’élèvent à environ 20 millions de tonnes. On trouve également des veines de minerai d’or dans ce gisement dont la part d’or s’élève à 0.3-12.5g/t. L’épaisseur d’une telle veine minérale atteint 8.0 m. FML Kazakhstan s’attend à identifier d’une part un dépôt de minerai d’or dont les réserves avoisinent 10.0 tonnes et d’autre part de cuivre-de-type-porphyrique dont les réserves de cuivre sont estimées à 0.5 - 1.0 million de tonnes, peut-être plus, ainsi que près de 50 tonnes d’or (en minerai porphyrique).
Le gisement de Naimanjal
Ce champ a été identifié durant l’étude à l’échelle de 1:200000 réalisée en 1977-1981 et il apparaît comme un gisement de type or et argent dans les minerais sulfurés. Les veines de minerai plongent profondément ; la largeur de ces veines minérales doit atteindre 20-25 m. Le contenu d’or dans les échantillons varie entre 0.3 et 10.0 g/t. Actuellement, FML Kazakhstan prévoit de réaliser une estimation des minerais sulfurés. Selon l’étude géologique réalisée par FML Kazakhstan, les ressources estimées de minerai sulfuré dans ce gisement situé à une profondeur de 250 m., s’élèveraient à environ 20 tonnes d’or et 500 tonnes d’argent dont le taux moyen d’or s’approche de 2.0 g/t et d’argent de 50.0g/t. Ce gisement peut être exploité au moyen d’une mine à ciel ouvert.
Le gisement de Koskuduk
Sur la base du rapport de SRK Exploration Services Ltd (UK), les ressources totales du champ de Koskuduk s’élèvent à 2'936’240 tonnes de minerai oxydé à un taux moyen de 1.32 g/t d’or pour 3’865 kilogrammes (env. 120’781 onces) et à 5'916’450 tonnes de minerai sulfuré à un taux moyen de 1.43 g/t pour 8’480 kilogrammes d’or (env. 265’000 onces).